Poupoupidou Pou / Picture Polish / Monroe

Hello :)

Aujourd’hui, je fête mon 50eme article, mes « presque » trois mois de blog, mon nonanniversaire, enfin bon, rien qui ne mérite vraiment cette jolie chansonnette. Sauf peut être ce vernis Picture Polish, qui est une star à lui tout seul.

Si quelqu’un a, un jour, réussi à prendre une pose sexy capable de représenter le plus grand des sex-symboles avec ses doigts, je veux bien voir la photo !

Il fallait forcément un rouge pour représenter cette femme. C’est un rouge sang, fatal, qui a un fini Jelly. C’est à dire qu’il reste transparent, un peu comme un bonbon, et la lumière peut le traverser et illuminer les minuscules paillettes holographiques qui sont en suspension dans le vernis.

EDIT : Je ne suis pas du tout satisfaite du rendu des photos réduites par wordpress. Pour apprécier toute la beauté du vernis, n’hésitez pas à cliquer sur les photos pour les voir avec leur taille réelle :)

Ça me rappelle la confiture maison de ma grand-mère, en un peu plus clair et beaucoup moins sucré.

La marque a annoncé il y a quelque temps qu’elle arrêtait la production de ce vernis. Mais bonne nouvelle, vous pourrez bientôt à nouveau craquer dessus. Seulement, les particules holographiques ne seront plus les mêmes. La marque annonce des paillettes holographiques avec plus d’impacts et d’arc en ciel !

J’ai vraiment hâte de voir ça.

Cette fois c’est Marilyn qui vous embrasse.

mana.

Publicités

Ozotic 518

Hello :)

Après avoir fait une atteinte à l’Ozotic 518 en le posant sur une base bleu, je vous présente maintenant ce vernis holographique rouge dans toute sa splendeur : deux couches sur une base.

J’ai testé un petit stamping dessus. J’avais pas de vrai rouge mais seulement une sorte de magenta assez rouge en vernis konad, donc le contraste n’est pas des mieux. En photo je trouve que ça rend même rien du tout. Mais en vrai l’effet était sympa. Sans plus d’enthousiasme.

Je vous laisse car à l’heure actuelle (enfin celle à laquelle ce post sera mis en ligne) je suis en train de crapahuter pour aller voir des pierres bizarres.

Des bisous pleins de nouveaux vernis londoniens.

mana.

OPI / Malaga Wine – Mana dégrade des flakies

Hello :)

Me voilà de retour (pour vous jouer un mauvais tour :x) avec des vernis cette fois ! On a assez parlé de moi :D

Aujourd’hui je viens vous parler d’un rouge que j’ai eu beaucoup de mal à porter avant aujourd’hui. C’est un rouge assez foncé, je l’avais acheté car ça faisait « madame ». Si les femmes portaient ça c’est que c’était classe et distingué. Oui mais sur une pépette de 18 ans à l’époque bah en fait non, ça le faisait pas. Il a donc fini au fond d’un tiroir.

Mais j’ai voulu lui donner une seconde chance. Il s’agit de Malaga Wine d’OPI.

C’est un très beau rouge, je le reconnais. L’application est très agréable, en deux couches. Le séchage laisse peut être un peu à désirer (Une heure après, ma manucure est décédée suite à une terrible bataille avec une machine de musculation).

Mais bon, ça fait pas assez « jeun’s » pour moi. Je pense que je vais vieillir bien assez vite. Je n’ai pas besoin d’arborer des manucures de femme d’affaire pour l’instant. (Franchement que personne ne se sente blessé par mes remarques, je trouve ce vernis sublime, c’est juste pas ce que je recherche à 20 ans)

À mon gout ça manquait de pep’s, de paillettes, oh non c’est vrai que j’avais commandé des flakies chez Pshiiit, voilà ça manque de flakies ! Je sors mon flacon Nfu Oh 59 et mes éponges à maquillage. Ces flakies passent du rouge, au doré, orangé pour finir dans des teintes vertes, le tout dans une base jelly rouge foncée. J’ai mis une grosse goutte de vernis sur un bout de scotch, j’ai trempé l’éponge dedans et j’ai tamponné le bout de mon ongle.

J’espère que cet article vous a plu ! J’écris un peu moins en ce moment car je prépare mon voyage à Londres. Je pars dans une semaine, il faut donc que je me dépèche pour vous préparer des articles d’avance.

Des bisous pleins de vernis et de flakies.

mana.

Kiko 240 / Rouge champignon

Hello :)

Je pense qu’une force supérieure ne voulait pas que je publie cet article (le blog commence mal). J’ai failli mourir étouffée par les vapeurs de dissolvant (quand on a la gorge irritée ça pique vachement), la pluie s’est mise à tomber au moment où je voulais prendre les photos et j’ai raté mon accent nail une bonne 10aine de fois (et j’exagère à peine). La première fois j’avais oublié ce que je voulais faire, bon on efface, on recommence en ruffian et non en ongle complet. Et alors après entre les cheveux qui se collent sur l’ongle pas sec, le chat qui vient dire bonjour, le scotch qui embarque tout, le blanc qui se mélange au rouge. J’avais tellement la poisse que j’ai pas osé poser de top coat de peur de massacrer le tout.

Pour en revenir à la manucure proprement dite, j’avais profité d’un weekend à Lyon pour tester une nouvelle marque que j’avais repérée sur plusieurs blogs : Kiko. Déjà une première bonne surprise à l’achat, le flacon n’est qu’à 2€50 pour 11mL. La deuxième surprise vient lors de la pose du vernis. Il est assez couvrant en deux couches (les maniaques en mettront trois mais à moins d’avoir le nez dessus on ne distingue pas le bord libre), le pinceau est agréable à manier et le fini est laqué. J’ai quand même ajouté une couche de sèche vite pour augmenter la brillance.

Et voilà les photos : 

Cette couleur m’a donné envie de rendre hommage au plombier moustachu car elle allait parfaitement avec ma boite à bonbons du royaume champignon.

Vous pouvez retrouver cette boite et ses congénères dans la superbe boutique Bird on the wire.

J’espère que ce deuxième article vous a plu. N’hésitez pas à commenter !

Bisous pleins de vernis et de paillettes :)

mana.