Yves Saint Laurent / Gris Deco

Hello :)

Il y a des jours comme ça, on se sent faible. On reste un peu plus longtemps face au rayon vernis à ongle de son Sephora fétiche et on fini par craquer pour le vernis auquel on a su résister pendant des mois. Après il se produit une sorte de trou noir spatio-temporel et on ressort du magasin avec trois laques YSL. Et ce sans savoir comment c’est arrivé.

Gris deco est un gris (oui je sais, ça c’est de la révélation, demain je vous annonce que le Bleu majorelle est bleu) très clair avec de légères irisations. L’application est juste divine. Le pinceau est non sans rappeler celui des vernis Essie, assez large. La laque est très agréable à travailler, pas trop liquide. Le vernis est couvrant en deux couches.

Pour cette manucure je n’ai mis qu’une seule couche car je voulais garder l’aspect transparent. J’ai rajouté ensuite une couche des paillettes de Pirouette my Whistle d’OPI. J’adore ce vernis de la collection New-York City Ballet. Il est doux, il est féminin, il a des micro paillettes argentés et des paillettes hexagonales. Il personnalise parfaitement une manucure, de manière discrète et tout en douceur.
Douceur, légèreté, ce sont les mots qui me viennent à l’esprit quand je vois ma manucure. Mais comme je suis un peu rock’n’roll dans ma tête, il fallait que je casse un peu tout ça. J’ai donc mis une couche de Licorice en accent nail, avec par dessus, une couche de Pirouette my Whistle.

Enjoy.

Ma bague vient de chez Bird on the wire.

Des bisous doux et rock’n’roll

mana.

Trio d’OPI / Guimauve

Hello :)

Juste avant de partir à Londres, j’avais commandé quelques bijoux dans la boutique de Glitter and Nails. La boutique est actuellement fermée, mais j’espère qu’elle rouvrira vite car Marie fait vraiment des merveilles avec ses mains et de la pâte Fimo.

Aujourd’hui je vous présente donc un petit nail art que m’a inspiré un de ces colliers.

Pour ce nail art j’ai utilisé trois vernis OPI : Planks a lot, Mod about you et Alpine snow. En accent nail j’ai juste mis une couche de Pirouette my Whistle.

 J’ai posé deux couche de Alpine Snow par dessus une base et j’ai ensuite commencé à faire les premières rayures avec du scotch. Mais je n’étais pas assez patiente pour attendre que tout sèche bien, et je voulais pas mettre une épaisseur de Sèche Vite pour chaque rayure. J’ai donc sorti un de mes nouveaux pinceaux Kiko et j’ai dessiné les rayures à la main. Le résultat est moins net qu’au scotch, mais de loin on ne voit pas la différence.

Je vous fais des bisous plein de guimauve et de sucreries !

mana.

OPI – DS Temptation

Hello :)

Vous me l’avez demandé, je vous présente aujourd’hui le DS Temptation d’OPI. Comme son nom l’indique, il fait partie de la Designer Serie d’OPI. J’ai déjà plusieurs vernis de cette collection. Je vous avais présenté le DS Extravagance.

J’ai été très surprise au moment de l’application, car contrairement aux autres vernis de cette collection, il s’agit de paillettes violettes dans une base presque transparente. Donc on oublie toutes les applications de DS qu’on a pu connaitre avant : fini l’opacité en presque une couche, fini le rendu lisse et ultra brillant, fini l’aspect presque holographique au soleil. Bonjour application en 4 couches et rendu rugueux.
Je dois avouer que c’était un peu une mauvaise surprise, 4 couches c’est beaucoup. Et deux couches de Sèche Vite n’ont pas suffi à rendre le tout lisse.

Il faudra que je le teste en tant que top coat, mais je ne pense pas renouveler l’expérience des 4 couches.

Vous en pensez quoi ?

mana.

OPI / Malaga Wine – Mana dégrade des flakies

Hello :)

Me voilà de retour (pour vous jouer un mauvais tour :x) avec des vernis cette fois ! On a assez parlé de moi :D

Aujourd’hui je viens vous parler d’un rouge que j’ai eu beaucoup de mal à porter avant aujourd’hui. C’est un rouge assez foncé, je l’avais acheté car ça faisait « madame ». Si les femmes portaient ça c’est que c’était classe et distingué. Oui mais sur une pépette de 18 ans à l’époque bah en fait non, ça le faisait pas. Il a donc fini au fond d’un tiroir.

Mais j’ai voulu lui donner une seconde chance. Il s’agit de Malaga Wine d’OPI.

C’est un très beau rouge, je le reconnais. L’application est très agréable, en deux couches. Le séchage laisse peut être un peu à désirer (Une heure après, ma manucure est décédée suite à une terrible bataille avec une machine de musculation).

Mais bon, ça fait pas assez « jeun’s » pour moi. Je pense que je vais vieillir bien assez vite. Je n’ai pas besoin d’arborer des manucures de femme d’affaire pour l’instant. (Franchement que personne ne se sente blessé par mes remarques, je trouve ce vernis sublime, c’est juste pas ce que je recherche à 20 ans)

À mon gout ça manquait de pep’s, de paillettes, oh non c’est vrai que j’avais commandé des flakies chez Pshiiit, voilà ça manque de flakies ! Je sors mon flacon Nfu Oh 59 et mes éponges à maquillage. Ces flakies passent du rouge, au doré, orangé pour finir dans des teintes vertes, le tout dans une base jelly rouge foncée. J’ai mis une grosse goutte de vernis sur un bout de scotch, j’ai trempé l’éponge dedans et j’ai tamponné le bout de mon ongle.

J’espère que cet article vous a plu ! J’écris un peu moins en ce moment car je prépare mon voyage à Londres. Je pars dans une semaine, il faut donc que je me dépèche pour vous préparer des articles d’avance.

Des bisous pleins de vernis et de flakies.

mana.