NCLA / Poolside Party, All Eyes On Me – Gradient

Hello :)

Le soleil est revenu \o/ Il fait beau, chaud et je suis joie. (Il m’en faut peu je sais)
Avec tout ce changement climatique (j’ai enfin pu ranger ma doudoune et sortir le maillot de bain), j’avais envie de couleurs d’été sur mes ongles.
Alors l’été pour moi c’est quoi ? Le soleil (bof jaune non pas envie), la plage (je réinvente la caviar manucure avec du sable ? ) LES COCKTAILS ! (moi alcoolique ? ) Je m’imagine déjà avec un Tequila Sunrise fait avec du Malibu et non de la Tequila (Madame est difficile en plus). On va se focaliser surtout sur le Sunrise. Un dégradé du orange vers le rouge.
Je n’avais pas envie de couleurs aussi tranchées. J’avais donc en tête un dégradé du pèche vers le corail.

Pour le pèche j’ai ressorti le vernis NCLA-Poolside Party, All eyes on me- que j’avais acheté lors de ma première commande chez Pshiiit. Ce vernis avait un peu la poisse, je l’ai mis que deux fois, à chaque fois à la bourre, donc trous dans la matière, coup de pinceau, il fallait trois couches mais j’avais pas le temps. Donc cette fois j’ai pas voulu prendre de risque, j’ai mis deux couches de mon blanc de chez OPI (Alpine Snow), deux couches de PPAEOM  et une couche de Seche Vite. Ça peut paraitre beaucoup, mais vu que j’ai fait des couches fines, ça sèche vite et ce n’est pas trop épais.

Ensuite j’ai pris mon Tart Deco de chez Essie pour faire le dégradé. Et là je regrette de pas avoir pris plus de photo de la technique du dégradé… Je vous promets, je vous fais un tuto bien et clair le plus vite possible, car je suppose que si je vous dit que sur un support en plastique j’ai fais une ligne de mon premier vernis et une du second qui touche la première, qu’avec un petit dotting tool j’ai « mixé » les vernis au milieu, qu’ensuite intervient l’éponge, que je tamponne sur le doigt et que je répète l’opération deux ou trois fois en laissant sécher entre chaque pour avoir le résultat voulu, vous allez avoir du mal  à vous imaginer tout ça. Donc je vous mets tout de suite les photos, le tuto viendra dès que possible.

C’est mon tout premier vrai gradient et j’en suis super fière. J’adore le résultat. Je vais vous faire une confidence, un secret qu’on se transmet entre NPA de génération en génération : des fois quand on est à la bourre pour un article, on se manucure qu’une main. Et c’était le cas pour cet article, je devais me dépêcher de faire les photos avant qu’il fasse nuit. Et je regrette, j’aime tellement le résultat que je le porterais bien toute la journée :D Mais bon, j’ai encore aucun article de près d’avance pour ma semaine à Londres, j’ai pas le temps de garder une manucure une journée. C’est dure la vie d’une NPA.

Petite parenthèse, vous pouvez voir que j’ai pu profiter du soleil aujourd’hui, et oui j’ai bronzé. Vous voyez le rouge Kiko que je vous avais présentez au tout début du blog ? Et bien ma peau a la même couleur sur tout le reste du corps :D
Fin de la paranthèse je raconte ma vie.

Promis c’est le dernier blablatage avant la dernière série de photos. Quand j’ai commencé à penser à faire un blog j’avais peur de rien trouver à dire, maintenant je peux plus m’empêcher de vous raconter pleins de trucs (pas forcément tous super passionnant je vous l’accorde)

J’avais envie de faire des photos un peu sympa, avec le cocktail justement. Je descends à la cuisine, me sert un verre de jus d’orange, j’attrape la grenadine… Ok qui est le mec qui a inventé la grenadine sans colorant ? Il est où mon joli dégradé ? Le cocktail était bon (sans alcool car sinon j’aurais pas pu vous écrire cet article) mais pour les photos c’était raté. Mais qui dit cocktail dit parasol (et ouais ! ).

Papa et Maman parasols

Et bébé parasol !

Et en bonus, la photo de famille avec le matériel utilisé :

Je vous rassure cette fois c’est fini :D Je me tais !

Je vous souhaite pleins de belles manucures, de soleil, de cocktails, de coups de soleil !

mana.

Publicités