Liberty et autres niaiseries londoniennes

Hello :)

Avec un ami on a décidé hier soir qu’on allait passer une semaine de vacances à Londres cet été. Je n’étais alors que joie ! C’est ma ville préférée et je me voyais déjà arpenter Oxford Street chargée de sac de shopping ! (Je ne lui ai pas encore annoncé cette partie du voyage :D ). On ira chez Harrods acheter des éléphants, dans la boutique bouteille de Models Own (il va être ravi) et surtout dans la boutique Liberty. Cette boutique est juste sublime. Des poutres apparentes, des tissus de partout, de romantisme, des petites fleurs…

Les tissus liberty c’est quoi ? C’est ça :

J’ai voulu prendre les photos de ma manucure avec mon agenda acheté chez Liberty l’année dernière, mais je l’avais jeté :(

D’ailleurs parlons en de cette manucure. Mon tout premier vernis de chez Butter London me faisait de l’oeil sur le bureau. Quoi de mieux qu’une manucure londonienne pour le tester. Je lui choisi deux trois confrères et me voilà partie.

En couleurs de base j’ai utilisé :

  • Deux couches de For Audrey de chez China Glaze. C’est mon premier vernis dans cette marque et je suis très satisfaite. Le rendu est opaque en deux couches, le séchage rapide, le pinceau de taille moyenne, rien à redire.
  • Trois couches de Rosie Lee de Butter London. C’est aussi mon premier vernis dans cette marque. Rosie Lee c’est de la magie en bouteille. Une base transparente surchargée de paillettes rose. Et pas n’importe quel rose ! Le rose parfait. Le résultat est brillant mais sans agresser l’oeil. La couleur vieux rose ne fait pas du tout bling bling, de quoi réconcilier les réticentes avec les paillettes.
  • Deux couches de Rose Cupcake de Bourjois 1 seconde. Il a exactement les mêmes caractéristiques que son frangin Figue Chic. J’en suis très satisfaite :)

Pour le Rosie Lee j’ai du mettre deux couches de Seche Vite pour avoir un résultat lisse.

Ensuite ça se corse. Le liberty c’est beau mais quand on est pas très douée et qu’on travaille de la main gauche c’est juste impossible à faire (Je parle pour moi, j’ai vu des NPA réaliser des choses juste sublimes sur ce thème, alors ne vous découragez pas ! )

J’ai donc pris la solution de facilité : une fleur c’est un coeur, donc c’est un gros rond, et les pétales on peut voir ça aussi comme des ronds. Me voilà donc partie à la recherche de mon dotting tool. Je fais des points, des p’tits points, encore des p’tits points… des points d’seconde classe, des points d’première claaaaaasssse… (Voilà voilà)

Mais comme ça suffit pas, je sors mon scotch et réalise des chevrons sur mon annulaire.

Rose Cupcake (Bourjois) et Alpine Snow (OPI)

For Audrey (China Glaze) 319 (Kiko) Mint Candy Apple (Essie) Rose Cupcake (Bourjois) Alpine Snow (OPI) Rosie Lee (Butter London)

Certains trouveront que ça fait « too much » mais pour moi c’est aussi ça le liberty :)

Qu’en pensez vous ?

Des bisous pleins de vernis et de paillettes (parce que c’est la vie les paillettes)

mana.

Publicités

Bourjois 1 seconde / Figue chic

Hello :)

Alors je voulais commencer cet article par un grand MERCI (j’ai pas pu faire plus grand). Je vous explique : ce blog n’a que 3 jours et j’ai déjà dépassé les 1200 pages vues. Je trouve ça dingue et ça c’est grâce à vous donc restez comme vous êtes et partagez le blog avec vos copines ! Je remercie aussi Pshiiit pour la petite pub qu’elle m’a faite :)

Sinon parlons un peu manucure (c’est le but ici en même temps ! )

Aujourd’hui je vous présente un vernis de la collection Bourjois 1 seconde. Pour résumer cette collection en quelques mots c’est :

  • Des couleurs ultra tendances (j’ai toujours envie d’acheter 3 flacons quand je passe devant le stand Bourjois à Monoprix)
  • Un pinceau très pratique (d’où le nom 1 seconde) Il s’adapte à la largeur de votre ongle grâce à un simple dosage de la pression. En un seul passage l’ongle est entièrement verni (sauf peut-être le pouce)
  • Une couvrance parfaite en deux couches (une seule suffit pour certaines couleurs de la collection) et un fini glossy

Le seul point noir que je leurs trouve (il en faut bien un) c’est leur taille. Les flacons ne tiennent pas debout dans les boites de rangement que j’utilise.

Et sans plus attendre voilà les photos du très joli mauve Figue Chic que je qualifierais de « vieux mauve » :

Oooh la petite bubulle !

J’ai posé le vernis sans base (Han c’est pas bien) juste le temps de faire la photo d’où le fait qu’on aperçoive les petits défauts de mes ongles. On comprend donc l’utilité d’une base qui en plus de protéger l’ongle des pigments du vernis, lisse la surface de l’ongle.

J’ai ensuite profité de mes nouvelles acquisitions pour tester un gradient de paillettes. Voilà les guest stars :

J’ai nommé Ozotic 624 et Kiko 255. Ces deux vernis se ressemblent beaucoup. Ils ont une base violette et sont chargés de micro paillettes holographiques. Les seules différences sont que le kiko est un ton plus foncé et son fini n’est pas lisse comme l’Ozotic, il nécessite donc une couche de top coat.

J’ai attrapé mon éponge à maquillage que j’ai trempée dans une grosse goutte d’Ozotic, j’ai ensuite tamponné les 2/3 de mon ongle. J’ai remis du vernis sur l’éponge entre chaque ongle. J’ai fait de même avec le Kiko mais seulement sur 1/3 de l’ongle une fois que l’Ozotic fût sec. On obtient donc un joli dégradé plein de paillettes !

Le sèche vite (mon top coat du moment) permet d’obtenir un rendu ultra glossy. j’avais l’impression d’avoir des bonbons à la place des ongles

 

Et le célèbre fil de coton en invité surprise !

J’espère que cet article vous a plu. N’hésitez pas à commenter pour me donner votre avis.
Des bisous pleins de vernis et de paillettes.

mana.

Kiko 240 / Rouge champignon

Hello :)

Je pense qu’une force supérieure ne voulait pas que je publie cet article (le blog commence mal). J’ai failli mourir étouffée par les vapeurs de dissolvant (quand on a la gorge irritée ça pique vachement), la pluie s’est mise à tomber au moment où je voulais prendre les photos et j’ai raté mon accent nail une bonne 10aine de fois (et j’exagère à peine). La première fois j’avais oublié ce que je voulais faire, bon on efface, on recommence en ruffian et non en ongle complet. Et alors après entre les cheveux qui se collent sur l’ongle pas sec, le chat qui vient dire bonjour, le scotch qui embarque tout, le blanc qui se mélange au rouge. J’avais tellement la poisse que j’ai pas osé poser de top coat de peur de massacrer le tout.

Pour en revenir à la manucure proprement dite, j’avais profité d’un weekend à Lyon pour tester une nouvelle marque que j’avais repérée sur plusieurs blogs : Kiko. Déjà une première bonne surprise à l’achat, le flacon n’est qu’à 2€50 pour 11mL. La deuxième surprise vient lors de la pose du vernis. Il est assez couvrant en deux couches (les maniaques en mettront trois mais à moins d’avoir le nez dessus on ne distingue pas le bord libre), le pinceau est agréable à manier et le fini est laqué. J’ai quand même ajouté une couche de sèche vite pour augmenter la brillance.

Et voilà les photos : 

Cette couleur m’a donné envie de rendre hommage au plombier moustachu car elle allait parfaitement avec ma boite à bonbons du royaume champignon.

Vous pouvez retrouver cette boite et ses congénères dans la superbe boutique Bird on the wire.

J’espère que ce deuxième article vous a plu. N’hésitez pas à commenter !

Bisous pleins de vernis et de paillettes :)

mana.