Stamping / Tutoriel

Hello :)

À la demande générale voici mon premier tutoriel photo. Je sais bien que pour une technique telle que le stamping rien ne vaut mieux qu’une vidéo mais je ne suis pas encore à l’aise sur ce support. Je fais donc de mon mieux avec les moyens du bord, bien sûr dites moi si il y a des choses qui ne sont pas assez expliquées.

Qu’est ce que le stamping ?

C’est la solution pour avoir une manucure jolie, nette et personnalisée quand on a deux mains gauches et qu’on est nulle en dessin (comme moi quoi).

Le principe est le même que l’impression des gravures dans le temps. On a une plaque avec le dessin gravé dedans. On applique l’encre (ici le vernis), on récupère le dessin sur un tampon et on tamponne !

Il faut donc investir dans un peu de matériel.

  • Les plaques : Je possède des plaques Konad, je les ai acheté sur le site Konad. On en trouve sur d’autres sites de revente tels que Manucure & Beauté. Il existe aussi d’autres marques de plaques comme Essence, Cheeky ou Bundle Monster. (Pour les deux dernières on peut les trouver sur Amazon)
  • Le tampon et la raclette : J’avais acheté un set de stamping donc c’était fourni avec mais vous pouvez les acheter séparément sur les sites cités avant.
  • Les vernis : Les vernis Konad sont plus épais et plus pigmentés donc disposés à réaliser du stamping, mais d’autre vernis qui sont assez épais vont parfaitement aussi.

Avant de commencer pensez à protéger un minimum le plan de travail car à la fin ça ressemble à ça :

Et c’est parti !

Quel joli montage photo…

1. On pose une base, ici Nourrish Me de Essie.
2. On applique une première couche de vernis. (Sephora – I love matte kaki)
3. Deuxième couche.
4. Pour les moins patientes on met une couche de Seche Vite. Je ne l’ai pas fait car je voulais garder l’aspect mat du Sephora.

Ensuite on attend que ça soit BIEN SEC !

Pendant ce temps on peut choisir l’arme du crime.

Pour la suite, les étapes doivent se passer très vite car le vernis ne doit pas avoir le temps de sécher ni sur la plaque, ni sur le tampon.

(J’ai oublié de mettre des jolis numéros -_-« )

On met du vernis sur le motif (Nails Inc – Haymarket). C’est pas la peine d’en mettre trop, ni même de recouvrir tout le motif car la raclette va se charger de ça.

On passe donc un coup de raclette, c’est pas la peine d’appuyer comme une malade (je parle en connaissance de causes), ça permet d’enlever le trop de vernis. La raclette en fer a tendance à rayer un peu la plaque, vous pouvez utiliser une carte type carte bancaire pour éviter ça.

Ensuite on « transfert » le dessin. On effectue un mouvement de balancier avec le tampon sur la plaque. On ne passe qu’une seule fois et on appuie pas comme une malade !

Si le dessin n’a pas bien été transféré on efface avec du dissolvant et on recommence.

On refait le même mouvement de balancier pour tamponner l’ongle. On part d’un bord et on roule jusqu’à l’autre. Il ne reste plus qu’à nettoyer un peu et admirer le travail !

On oublie pas de nettoyer tampon, raclette et plaque entre chaque doigt. Pensez donc à préparer un coton imbibé de dissolvant avant de commencer pour que ça soit plus simple.

Et voilà le résultat sur toute la main ! (Je n’ai pas pu résister à mettre le top coat holographique de chez Nails Inc en accent nail)

Pour terminer votre manucure, n’oubliez pas de mettre une couche de top coat pour protéger le tout. Attendez que le stamping ait un peu séché au risque de le voir baver. (Je n’en ai pas mis pour garder le rendu mat de mon vernis Sephora)

J’espère que ce tuto vous aidera pour vos prochaines manucures !

Si vous avez encore des questions n’hésitez pas !

Des bisous pleins de vernis, de paillettes et de stamping !

mana.

Bourjois 1 seconde / Figue chic

Hello :)

Alors je voulais commencer cet article par un grand MERCI (j’ai pas pu faire plus grand). Je vous explique : ce blog n’a que 3 jours et j’ai déjà dépassé les 1200 pages vues. Je trouve ça dingue et ça c’est grâce à vous donc restez comme vous êtes et partagez le blog avec vos copines ! Je remercie aussi Pshiiit pour la petite pub qu’elle m’a faite :)

Sinon parlons un peu manucure (c’est le but ici en même temps ! )

Aujourd’hui je vous présente un vernis de la collection Bourjois 1 seconde. Pour résumer cette collection en quelques mots c’est :

  • Des couleurs ultra tendances (j’ai toujours envie d’acheter 3 flacons quand je passe devant le stand Bourjois à Monoprix)
  • Un pinceau très pratique (d’où le nom 1 seconde) Il s’adapte à la largeur de votre ongle grâce à un simple dosage de la pression. En un seul passage l’ongle est entièrement verni (sauf peut-être le pouce)
  • Une couvrance parfaite en deux couches (une seule suffit pour certaines couleurs de la collection) et un fini glossy

Le seul point noir que je leurs trouve (il en faut bien un) c’est leur taille. Les flacons ne tiennent pas debout dans les boites de rangement que j’utilise.

Et sans plus attendre voilà les photos du très joli mauve Figue Chic que je qualifierais de « vieux mauve » :

Oooh la petite bubulle !

J’ai posé le vernis sans base (Han c’est pas bien) juste le temps de faire la photo d’où le fait qu’on aperçoive les petits défauts de mes ongles. On comprend donc l’utilité d’une base qui en plus de protéger l’ongle des pigments du vernis, lisse la surface de l’ongle.

J’ai ensuite profité de mes nouvelles acquisitions pour tester un gradient de paillettes. Voilà les guest stars :

J’ai nommé Ozotic 624 et Kiko 255. Ces deux vernis se ressemblent beaucoup. Ils ont une base violette et sont chargés de micro paillettes holographiques. Les seules différences sont que le kiko est un ton plus foncé et son fini n’est pas lisse comme l’Ozotic, il nécessite donc une couche de top coat.

J’ai attrapé mon éponge à maquillage que j’ai trempée dans une grosse goutte d’Ozotic, j’ai ensuite tamponné les 2/3 de mon ongle. J’ai remis du vernis sur l’éponge entre chaque ongle. J’ai fait de même avec le Kiko mais seulement sur 1/3 de l’ongle une fois que l’Ozotic fût sec. On obtient donc un joli dégradé plein de paillettes !

Le sèche vite (mon top coat du moment) permet d’obtenir un rendu ultra glossy. j’avais l’impression d’avoir des bonbons à la place des ongles

 

Et le célèbre fil de coton en invité surprise !

J’espère que cet article vous a plu. N’hésitez pas à commenter pour me donner votre avis.
Des bisous pleins de vernis et de paillettes.

mana.

A England / Tristam

Hello :)

Ce matin j’ai eu une superbe surprise dans ma boite aux lettres : un colis de chez Pshiiit Boutique. (Je vous parlerai de cette boutique dans un prochain article) J’avais déjà poussé des petits cris de souris en sautant partout chez moi quand j’avais reçu ma première commande mais là j’étais encore pire : je ne savais pas ce qu’il y avait comme flacons dedans donc on peut multiplier par deux les cris et les sauts :D

L’idée de commencer un blog me trottait dans la tête depuis quelques temps. J’ai donc décidé de porter une de mes nouvelles merveilles pour écrire ce premier article.

C’est mon premier vernis de la marque A England et je suis déjà conquise. La couvrance est excellente en deux couches. Le bleu est juste à tomber et en plus il a un rendu holographique car il est chargé d’une multitude de micro paillettes. C’est donc bien sûr au soleil qu’il révèle sa vraie nature.

Je fonce donc dans mon jardin pour vous montrer ce petit bijou british en photo.

Pour habiller ce chevalier j’ai voulu rester dans le ton et dans la saison en faisant un simple stamping floral (plaque M73) avec un vernis bleu clair de chez Konad.

J’espère que ce premier article vous a plu :)

Je reviens très vite avec d’autres swatch et en attendant n’hésitez pas à me donner votre avis !

Bisous pleins de vernis et de paillettes ! (quoique ça doit pas être très bon le vernis :s)

mana.